Dyane de Serigny

Dyane de Sérigny est une artiste / graphiste trentenaire parisienne. Représentée jusqu’a présent par la défunte Fat Galerie, où elle a fabriqué une série de toiles pour son exposition « Gosses » ainsi que diverses oeuvres pour des expositions chorale de ce formidable endroit du Marais. Ses passions pour l’urgence de l’adolescence, l’austérité du Bahaus, le fulgurant free jazz, l’exubérance du douanier Rousseau, les noirs et les blancs de Soulages ou la plénitude des montagnes d’Ibiza s’entrechoquent en un maelstrom interne nourri d’antagonismes et de carambolages qui produisent ses toiles sérigraphiées ou images digitales. Ces mêmes toiles, logos, collages, design Hi-Fi, idées di¡cilement déboulonnables, sa garde robe monolithique, sa soif d’honnêteté, ou ses blagues mitraillettes ont alimenté l’explosivement contrôlée rencontre avec Nadège un diner d’hiver 2012.

@

Nadège Winter

Nadège Mézou (connue également sous le nom de Nadège Winter). Personnalité parisienne multi-pluri active. Elle a fait ses classes comme directrice du Palais de Tokyo, centre d’art contemporain parisien, puis directrice de communication du célèbre concept-store COLETTE pendant près de 7 ans. En 2008 elle développe son agence de consulting en direction artistique, et communication appelée NWA (www.nwagency.fr). Conseillère auprès de marques telles que Kenzo, Hermès, Diesel, L’Oréal, Belvédère, Petit-Bateau, BETC, TBWA, elle est aussi invitée par des marques comme Timberland ou la marque de joaillerie éthique JEM, pour développer des capsules de produits en son nom. Nadège est également productrice et organisatrice d’événements propres tels que BrunchBazar (www.brunchbazar.com) ou le BIG festival (www.bigfest.fr). Nadège a la sacrée réputation de produire de l’idée, de l’envie, de l’imaginaire à gogo. Elle attendait de rencontrer le prolongement de son cerveau droit pour transformer un de ses fantasmes en réalité à porter.

@